Image collection header

Les collections

Le Cycle du Message Biblique
"Le Message Biblique", au cœur de la collection du musée national Marc Chagall

 

Marc Chagall commence à travailler sur le Message Biblique au début des années 1950, avec l'idée de rendre vie à la chapelle du Rosaire, abandonnée et fermée au culte. Il imagine pour la chapelle elle-même un vaste ensemble de peinture sur les thèmes de la Genèse et de l'Exode, chacune adaptée à la dimension des murs, et, pour la sacristie, cinq peintures plus petites pour le Cantique des Cantiques. Pourtant, avec l'avancement du travail, il préfère mettre l'accent sur la portée humaniste de ses œuvres en évitant de les accrocher dans un édifice religieux, comme l'était la chapelle, et décide finalement de les offrir à l'État français en 1966.

Le cycle du Message Biblique comprend donc toujours deux parties, douze tableaux illustrant la Genèse et l'Exode, les deux premiers livres de la Bible, présentés dans la grande salle du musée, et cinq tableaux évoquant le Cantique des Cantiques dans une salle hexagonale voisine.

Affichage

Le Message Biblique

La Genèse et l'Exode

Voir plus
La Création de l'homme
Peinture

La Création de l'homme

Voir le détail
Marc Chagall, Abraham et les trois anges, 1960-1966, huile sur toile, 190 cm x 292 cm, donation Marc et Valentina Chagall, 1966, musée national Marc Chagall, Nice. Photo © RMN-GP / Gérard Blot © ADAGP, Paris, 2020.
Peinture

Abraham et les trois anges

Voir le détail
Marc Chagall, Le paradis, 1961, huile sur toile, 198 cm x 288 cm, donation Marc et Valentina Chagall, 1966, musée national Marc Chagall, Nice. Photo © RMN-GP / Gérard Blot © ADAGP, Paris, 2020.
Peinture

Le paradis

Voir le détail
Marc Chagall, Le sacrifice d'Isaac, 1960-1966, huile sur toile, 230 cm x 235 cm, donation Marc et Valentina Chagall, 1966, musée national Marc Chagall, Nice. Photo © RMN-GP / Gérard Blot © ADAGP, Paris, 2020.
Peinture

Le sacrifice d'Isaac

Voir le détail
La lutte de Jacob et de l'ange
Peinture

La lutte de Jacob et de l'ange

Voir le détail
Marc Chagall, Moïse et le buisson ardent, 1960-1966, huile sur toile, 195 cm x 312 cm, donation Marc et Valentina Chagall, 1966, musée national Marc Chagall, Nice. Photo © RMN-GP / Gérard Blot © ADAGP, Paris, 2020.
Peinture

Moïse et le buisson ardent

Voir le détail
Le frappement du rocher
Peinture

Le frappement du rocher

Voir le détail
Marc Chagall, Le songe de Jacob, 1960-1966, huile sur toile, 195 cm x 278 cm, donation Marc et Valentina Chagall, 1966, musée national Marc Chagall, Nice. Photo © RMN-GP / Gérard Blot © ADAGP, Paris, 2020.
Peinture

Le songe de Jacob

Voir le détail
Marc Chagall, Noé et l'arc-en-ciel, 1961-1966, huile sur toile, 205 cm x 292,5 cm, donation Marc et Valentina Chagall, 1966, musée national Marc Chagall, Nice. Photo © RMN-GP / Gérard Blot © ADAGP, Paris, 2020.
Peinture

Noé et l'arc-en-ciel

Voir le détail
Marc Chagall, L'Arche de Noé, 1961-1966, huile sur toile, 236 cm x 234 cm, donation Marc et Valentina Chagall, 1966, musée national Marc Chagall, Nice. Photo © RMN-GP / Gérard Blot © ADAGP, Paris, 2020.
Peinture

L'Arche de Noé

Voir le détail
Marc Chagall, Adam et Eve chassés du paradis, 1961, huile sur toile, 190,5 cm x 283,5 cm, donation Marc et Valentina Chagall, 1966, musée national Marc Chagall, Nice. Photo © RMN-GP / Gérard Blot © ADAGP, Paris, 2020.
Peinture

Adam et Eve chassés du paradis

Voir le détail
4
Peinture

Moïse recevant les tables de la loi

Voir le détail

Autres collections

Marc Chagall, Les Arlequins, 1922-1944, huile sur toile, 56,5 cm, 86,8 cm, Musée national d'art moderne - Centre de Création industrielle, Centre Georges Pompidou, en dépôt au musée national Marc Chagall. Photo © RMN-GP / Gérard Blot © ADAGP, Paris, 2020.
5 ensembles clés

La collection du musée