Image collection header

La collection du musée national Fernand Léger

La Première Guerre mondiale
Le 14 Juillet
Le 14 Juillet
Peinture

Le 14 Juillet

C'est dans le paysage urbain moderne, que Léger trouve le fondement de sa pratique artistique. La fête populaire du 14 juillet est en adéquation complète avec ses recherches cubistes du moment. La couleur appliquée de façon parcellaire vibre intensément, la multiplication des couleurs primaires du drapeau français placées au premier plan en accentue les effets. Les traits noirs du dessin traduisent le geste spontané de l'artiste. Dénué de toute perspective logique, l'espace est dense. Le mouvement répété des lignes courbes est rythmé par la traversée verticale des mats. Le vocabulaire formel réduit a minima et la puissance des contrastes rendent compte de l'effervescence de la fête. Cette peinture est restée dans son atelier durant toute sa vie, comme pour lui rappeler les derniers moments heureux, avant son départ pour la guerre. Léger affirmera que ses "contrastes de formes" d'avant-guerre préfiguraient la violence du conflit.

Donation de Nadia Léger et Georges Bauquier, 1969

 

Fernand Léger, Le 14 Juillet, 1914, huile sur toile, 65,5 x 58,5cm, donation de Nadia Léger et de Georges Bauquier, musée national Fernand Léger, Biot. © RMN-GP / Gérard Blot © ADAGP, Paris, 2021.