auditorium, vitraux, musée Chagall, photo Gilles Ehrentrant, 2021
Conférences et colloques

Conférence de Philippe Descola

Les Formes du visible
mardi 28 février 2023, à 19h
Musée national Marc Chagall

Philippe Descola, Les Formes du visible
en partenariat avec la Villa Arson         

Les images servent, entre autres choses, à stimuler et organiser la mémoire, à transmettre des informations et à exprimer des émotions. Au-delà de ces fonctions universelles, elles ont aussi le pouvoir de rendre présentes ce que l’on peut appeler des ontologies, c’est-à-dire des ensembles de qualités décelées dans les êtres et les choses. Les quatre principales jouent sur les contrastes entre le corps et les états de conscience : le totémisme (en Australie, par exemple), qui souligne la continuité matérielle et morale entre des humains et des non-humains ; l’analogisme (en Chine, dans le Mexique ancien ou à la Renaissance), qui postule entre les éléments du monde un réseau de discontinuités essentielles à structurer par des relations de correspondance ; l’animisme (en Amazonie ou en Sibérie), qui assimile les non-humains aux humains par leur intentionnalité et les en différencie par leur corps ; le naturalisme (en Europe à partir du XVIIème siècle), qui nous rattache aux non-humains par les continuités matérielles et nous en distingue par l’aptitude culturelle. Ces ontologies s’expriment dans des images de natures très diverses provenant des cinq continents dont on proposera une interprétation anthropologique.

 Après des contributions à l’ethnologie de l’Amazonie, fondées notamment sur des enquêtes parmi le peuple des Achuar, Philippe Descola (né en 1949) se consacre depuis plusieurs années à l’anthropologie comparative des rapports entre humains et non-humains et, plus récemment, à l’anthropologie des images. Professeur émérite au Collège de France et directeur d’études à l’EHESS, il est notamment l’auteur de La Nature domestique (2019 [1986]), Les Lances du crépuscule (1993), Par-delà nature et culture (2005), Diversité des natures, diversité des cultures (2010), L’Ecologie des autres (2011), La Composition des mondes (2014), Une Écologie des relations (2019), Les Formes du visible (2021), Ethnographies des mondes à venir (avec Sandro Pignocchi, 2022). Médaille d’or du CNRS en 2012, Philippe Descola est membre de la British Academy et de l’American Academy of Arts and Sciences. Pour en savoir +

Ce cycle de conférences est une coproduction d'UCArts - Direction de la Culture d’Université Côte d’Azur et des musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes. Les six conférences sont organisées en partenariat avec l’Association des Amis du musée national Marc Chagall

Le programme est élaboré par le musée en collaboration avec Josiane Rieu, professeur de Littérature française du XVIe siècle au sein de l’Université Côte d’Azur et membre du CTEL, Centre Transdisciplinaires d’Epistémologie de la Littérature et des Arts Vivants.

Pour découvrir notre cycle de conférences de la saison 2022-23, cliquez ici

Photo : © Bénédicte Roscot-Pleutin, éd. Le Seuil, 2023.

Ouvert tous les jours, sauf les mardis, 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.
De novembre à fin avril : de 10h à 17h
de mai à fin octobre : 10h à 18h

Conférence à l'auditorium du musée
Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

Adultes Etudiants
Philippe Descola, format affiche. Photo : (c) B. Roscot-Pleutin, Le Seuil, 2022
Projection - Composer les mondes, d'Eliza Levy
mercredi 1er mars 2023, à 18h
chagall et moi bannière
Chagall et moi

Création sonore autour de l'Atelier du beau