Tous les événements

Vis-à-Vis. Fernand Léger et ses ami.e.s

Vis-à-Vis. Fernand Léger et ses ami.e.s

Vis-à-Vis. Fernand Léger et ses ami.e.s

Alexander Calder, L’Haltérophile, 1944, Fondation Maeght, Saint-Paul de Vence. Photo Claude Germain/Archives Fondation Maeght © Calder Foundation New York / ADAGP, Paris, 2018 Fernand Léger, La Grande parade sur fond rouge, 1953, musée national Fernand Lé
musée national Fernand Léger
Chemin du Val de Pôme
Biot 06410
tous publics
Exposition du 14 avril au 17 septembre 2018
Catégories: 

VIS-A-VIS. FERNAND LÉGER ET SES AMI.E.S

14 avril – 17 septembre 2018

 

Jean Arp, Francis Bacon, Georges Braque, Alexander Calder, Mary Callery, Marc Chagall, Giorgio De Chirico, César Domela, Raymond Duchamp-Villon, Jean Fautrier, Jean Hélion, Vassily Kandinsky, André Lhote, Roy Lichtenstein, Jacques Lipchitz, Alberto Magnelli, Henri Matisse, Gino Severini et Victor Servranckx

 

Vernissage, le samedi 14 avril 2018 à 11h

Exposition organisée par les musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes.

 

En 2018, le musée national Fernand Léger poursuit son exploration des relations amicales et artistiques entre le peintre Fernand Léger (1881-1955) et les artistes de son temps.

En mettant en vis-à-vis les collections du musée et une sélection d’œuvres créées par des peintres et sculpteurs majeurs de l’avant-garde européenne, l’exposition révèle les influences mutuelles entre l’œuvre de Fernand Léger et celle des autres artistes de cette période, dans un contexte de bouillonnement artistique au tournant du XXe siècle.

 

D’un tempérament naturellement sociable et curieux, Fernand Léger était à l’écoute des nombreuses innovations artistiques et techniques de son siècle. Il s’est toujours entouré d’artistes, avec lesquels il a entretenu des échanges plus ou moins étroits et durables, qui ont nourri sa réflexion et influé sur sa démarche de peintre.

 

Au croisement des principaux mouvements artistiques du début du XXe siècle - cubisme, purisme, futurisme, surréalisme -, l’œuvre de Fernand Léger, qui oscille entre abstraction et figuration, a accompagné ces grands bouleversements esthétiques : elle a apporté une contribution originale à la construction de la modernité, tout en démontrant l’indépendance d’esprit et de création du peintre.

 

Pour cette nouvelle édition, la signification du terme « ami » s’élargit en abordant aussi la question de la postérité de Fernand Léger : son œuvre est en effet devenue une source d’inspiration féconde pour des artistes essentiels de la seconde moitié du XXe siècle, tels Roy Lichtenstein ou Francis Bacon qui, par-delà les générations, ont créé un lien fort, intellectuel et esthétique, avec leur illustre prédécesseur.

 

L’exposition bénéficie de prêts exceptionnels provenant du Musée national d’Art moderne de Paris, de la Villa Arson à Nice, et de collections privées qui ont accepté de contribuer à cette exposition, parmi lesquelles la Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence, la Francis Bacon MB Art Foundation à Monaco et la Fondation Louis Vuitton à Paris. Nous leur renouvelons nos chaleureux remerciements pour la confiance qu’ils nous accordent.

 

Commissariat général : Anne Dopffer, Conservateur général du patrimoine, Directrice des musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes.

 

Commissariat : Julie Guttierez, Conservatrice du patrimoine au musée national Fernand Léger et Nelly Maillard, Chargée des collections au musée national Fernand Léger.

 

Consultez le dossier de presse : Icône PDFdossier_presse_leger_amis_2018.pdf

 

 

Alexander Calder, L’Haltérophile, 1944, Fondation Maeght, Saint-Paul de Vence. Photo Claude Germain/Archives Fondation Maeght © Calder Foundation New York / ADAGP, Paris, 2018

Fernand Léger, La Grande parade sur fond rouge, 1953, musée national Fernand Léger, Biot. Photo RMN-Grand Palais/ Gérard Blot © ADAGP, Paris, 2018